Nathalie Kosciusko-Morizet est en difficulté sur l'ancienne circonscription de François Fillon à Paris.
 

Les députés ont voté un amendement prévoyant des sanctions financières contre les fabricants et opérateurs qui refuseraient de coopérer avec la justice dans des enquêtes terroristes.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire