Bill Gates
 

Le fondateur de Microsoft estime que le déverrouillage de l’iPhone est un cas particulier et va à l’encontre des positions des autres acteurs de la Silicon Valley.

Votre opinion

Postez un commentaire