Apple ne veut pas céder aux injonctions du FBI.
 

En plein bras de fer juridique avec le FBI, Apple se justifie par tous les moyens pour expliquer son choix de ne pas permettre le déchiffrement de l'iPhone du terroriste de San Bernardino. Pour prouver sa bonne conduite, la société a ainsi révélé qu’elle avait aidé à tenter de localiser le vol de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014.

Votre opinion

Postez un commentaire