Le déraillement du Northeast Regional 188 en mai 2015
 

L'accélération et le freinage des trains modernes s'appuient sur des réseaux informatiques internes pas forcément très sécurisés. D'après un chercheur en sécurité, il est possible d'en prendre le contrôle dans certains cas.   

Votre opinion

Postez un commentaire