La présidente du parti démocrate Debbie Wasserman Schultz le 23 juillet dernier en Floride.
 

20 000 messages confidentiels du parti ont été publiés par Wikileaks, provoquant ainsi la pagaille dans les rangs des Démocrates. Les experts en sécurité soupçonnent des pirates russes soutenant Donald Trump.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • catdoc
    catdoc     

    Les hackers Russes seraient-ils plus efficaces que les hackers Américains. Franchement, de qui se moque t-on ?

Votre réponse
Postez un commentaire