Mis à jour le
La mairie de Saint-Malo a été victime d'un piratage qui a permis à ses auteurs de passer des coups de fil à l'étranger aux frais de la ville.
 

Des collectivités locales ont déjà subi des piratages de leur standard téléphonique. La dernière en date est la mairie de Saint-Malo, avec un préjudice de 80.000 euros de communications passées à l'étranger. Explications.

Votre opinion

Postez un commentaire