Facebook interrompt la collecte de données des utilisateurs de WhatsApp en Grande-Bretagne
 

Menacé de représailles judiciaires, le groupe américain a accepté de cesser temporairement le partage de données entre le réseau social et l'appli de messagerie.

Cécile BOLESSE

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire