Donald Trump en février 2016
 

Le président des Etats-Unis a reçu un nouveau modèle sécurisé mais ne veut pas se séparer de son vieil appareil Android pour envoyer ses tweets.

Votre opinion

Postez un commentaire