vinci Domonique Faget-AFP.jpg
 

Personne ne s'est introduit hier dans les systèmes informatiques de Vinci. Le groupe a été victime d'un cybersquattage.

Votre opinion

Postez un commentaire