Certains pacemakers peuvent être piratés, admettent les autorités américaines
 

Des hackers pourraient prendre le contrôle de stimulateurs cardiaques. La marque concernée a déjà diffusé un patch de sécurité.

Cécile BOLESSE

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire