Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, a-t-il été témoin d’un meurtre ?
 

L’assistant à commande vocale d’Amazon pourrait détenir des informations sur un assassinat commis au Etats-Unis. La société se refuse toutefois à livrer les données, arguant de la protection de la vie privée de son client.

Votre opinion

Postez un commentaire