L'intérieur des cabines imaginé par Transpod.
 

Alors qu’on le pensait réservé aux Etats-Unis où il devrait prendre du service d’ici 2018, le train supersonique imaginé par Elon Musk intéresse les Slovaques pour relier Bratislava à Vienne et Budapest.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • shinjika
    shinjika     

    Entre imagination et ....réalisation...

  • bazar bizarre
    bazar bizarre     

    Une telle nouveauté technologique ne manquera pas "d'intéresser" des terroristes. Imaginez l'impact (si j'ose dire) d'un attentat sur ce type de train ! Il faudra donc contrôler minutieusement tous les passagers, comme dans un aéroport. Et donc, arriver 1 h avant le départ. Sans compter qu'il n'est pas évident de créer de tels gares, certainement difficile à adjoindre au réseau ferroviaire classique, au plus proche du centre de tissus urbains denses. Donc construire des gares à 15 ou 30 mn des villes.
    Au moment où le passager embarquera, il serait déjà arrivé à Vienne par un bon vieux train omnibus !
    Ce type de projet n'a d'intérêt que dans des pays connaissant de longues distances entre centres urbains (USA hors corridor Nord-Est, Australie...)

Votre réponse
Postez un commentaire