Comment je me suis prise pour Indiana Jones grâce à la réalité virtuelle

Real Virtuality d'Artanim
 

Equipée d’un casque de réalité virtuelle et de capteurs, j’ai vraiment cru enjamber un pont suspendu et arpenter des labyrinthes obscurs. Une illusion provoquée par le dispositif de la start-up Artanim. Elle est présente actuellement sur le salon Laval Virtual.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire