Facebook logo
 

Un peu plus d’une heure après l’attentat qui a frappé Lahore, au Pakistan, l’outil de Facebook destiné à indiquer à ses proches si on est en sécurité a commencé à envoyer des messages à des personnes a priori non concernées. Bug ou piratage?

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Michel3166
    Michel3166     

    Si le cerveau du monde se met à dérailler ou va ton?

Votre réponse
Postez un commentaire