Parmi les quinze supposés pirates arrêtés, six l'ont été en France.
 

Europol et les forces de l'ordre françaises ont mis la main sur quinze jeunes adultes dans six dans l'hexagone. Il leur est reproché d'avoir volé des données numériques à des particuliers.

Votre opinion

Postez un commentaire