Un adepte du peer to peer échappe à la condamnation pour vice de procédure

La justice vient de prononcer un non-lieu dans une affaire de téléchargement illicite. La Cnil n'avait pas été sollicitée pour autoriser la collecte de l'adresse IP de l'internaute.

Votre opinion

Postez un commentaire