× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Un prof insulté sur Twitter témoigne sur RMC : « Vous investissez pour eux et puis voilà la gratitude que vous en tirez. Ça donne moins envie de sourire quand on rentre en classe ».
 

C'est un phénomène qui prend de l'ampleur. Des enseignants s'inquiètent d'être de plus en plus souvent victimes d'insultes sur les réseaux sociaux de la part de leurs élèves. Après Facebook, c'est maintenant Twitter qui sert de défouloir. Un professeur témoigne sur RMC.

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Tompower31
    Tompower31     

    " vous investissez pour eux et puis voilà la gratitude que vous en tirez" Qu'est-ce qu'il faut pas entendre ! Quand je vois le nombre de cours particuliers que je dois donner à des élèves qui ne sont pas mauvais parce que les profs se fichent éperduement de l'élève mais ne s'intéressent qu'au programme ! Certes, l'insulte n'est pas un moyen mais... Quand on est bon, on est indiscutable et le respect s'impose de lui-même ! C'est lorsqu'on est mauvais qu'on est sujet aux critiques.

  • cloridric
    cloridric     

    aux PETITES TAPETTES qui n'ont que du courage que pour bastonner un des leurs et insulter les profs avec leurs portables que ces chers papas ou mamans ont payer la peau des fesses et si l'on touche leurs rejetons sont pret a taper eux memes le prof ou la prof moi de mon temps c'est moi qui en prenait une !!!MAINTENANT QUAND VOUS NE TROUVERAIENT PLUS DE PROFS???????

  • patriottttteeee
    patriottttteeee     

    caméra dans les services publiques serait de rigueur

  • PETIT  LOU
    PETIT LOU     

    je suis d accord avec greg de le faire payant car il il y a beaucoup de mensonges qui se dit apres sa devient de l acharnement tous le monde peut allez chez tous le monde mais par contre les profs devraient revoir leur enseignement stopait les cours depuis le 10 juin les eleves de college on presque 3 mois de vacances COMME LES PROFS EDUCATION N EST PAS BONNE REVOIR LES CONGES SCOLAIRES LA TOUSSAINT MOIN AVRIL MOIN CAR IL Y A MAI DERRIERE par contre les 2 mois d ete les gardais mais pour avoir une bonne education pour les jeunes remetre le service militaire et aussi les profs devraient arrreter de se plaindre et reprendre les methode ancienne

  • Sous liberté conditionnelle
    Sous liberté conditionnelle     

    On ne sait plus distinguer le faux du vrai. Tu l'as vu ? Oui ? Non ? T'as vu ? Pourtant ya rien. Et hop ! Tu vois rien ? Et pourtant il est là. T'as vu du fer ? C'est du plastique. T'as gagné des euros ? Ton compte est vide.....Buffffffff

  • Greg Du 83
    Greg Du 83     

    non mais ce qu'il ne faut pas lire... sur la page d’accueil de FB c'est inscrit "c'est gratuit et ça le restera toujours", Mark Zuckerberg ne va pas se tirer une balle dans le pied en rendant payant son site, alors que l’audience commence déjà à s'effriter et que son réseau connait donc un début de déclin !

  • Adèle marie joffroy
    Adèle marie joffroy     

    Voila la solution et basta avec ces conneries

  • Anthony C.
    Anthony C.     

    Je veux bien croire que cela ne soit pas toujours justifiés, mais honnêtement avant le bac, le % de bons profs c'est à dire qui s'investissent vraiment pour leur élèves, qui montres qu'ils savent aussi se remettre en question et qui sont honnêtes et justes (oui ça compte beaucoup) et qui sont vraiment compétent ba des profs comme ça j'ai du en voir 1 et parfois avec de la chance 2 par an, sur une dizaine de profs ça pèse pas lourd.
    Il y a un tel décalage entre la pensée des profs sur eux même et la vérité, tout comme il y a un décalage entre ce que pense les éléves et la vérité. Je suis en 4e année d'école d'ingénieur et chaque fin de semestre nous avons une évaluation de la matière, les jugements de personne ne sont pas pis en compte et ils sont peu, et la majorité des avis sont fondés, et donc chaque années les enseignements sont modifiés en conséquences. Peut être que si les professeurs avez un peu plus les pieds sur terre et traité les élèves de manière plus adulte cela améliorerait les choses, après j'ai vu aussi entre 10 et 20% de cassos dans ma classe chaque année.

  • Sense
    Sense     

    Ces derniers temps, nombres d'affaires ont ébranlé l'éducation nationale. A chaque fois il en ressort que les chefs d'établissement voulant bien se faire voir de leur hiérarchie font tout pour enterrer les affaires de mauvais comportements et de violence au sain de leur établissement. Et après ils critiquent les parents qui ne font pas leur travail éducatif ! Les problèmes sont globaux, les parents sont fautifs, les enseignants, le chef d'établissement et la hiérarchie administrative...

  • nipournicontre
    nipournicontre     

    Casser du sucre sur le dos des profs on l'a tous fait quand on etait ados. C'est juste le ;oyen qui change. C'est aussi le fait que grace a internet il est tres facile d'avoir des informations sur les enseignants. Beaucoup de jeunes profs ont eux meme Facebook ou Twitter, et avec un bon moteur de recherche on peut trouver beaucoup d'information sur les personnes. Voila pourquoi ca derive de plus en plus.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire