Mis à jour le
Détection automatique de suspects: la SNCF reconnaît que son projet n'est pas prêt
 

Les experts ont émis de grandes réserves sur l'expérimentation en cours à la SNCF. L'entreprise ferroviaire a convenu que ses tests de technologies de surveillance anti-terroriste n'était pas prêts pour un déploiement immédiat.

Votre opinion

Postez un commentaire