C'est le groupe informatique Symantec qui a identifié "Regin", un nouveau logiciel espion derrière lequel se cache sans doute un gouvernement, non identifié pour l'instant.
 

Symantec a annoncé dimanche avoir découvert un nouveau logiciel d'espionnage furtif, baptisé "Regin", et opérationnel depuis 2008. Il pourrait avoir été développé par un gouvernement et semble s'intéresser particulièrement à la Russie et à l'Arabie Saoudite.

Votre opinion

Postez un commentaire