Vue extérieure du bâtiment qui héberge les locaux de Mossack Fonseca
 

Plusieurs éléments techniques pointent vers une grande négligence dans la maintenance technique des serveurs web. Un pirate s'est peut-être appuyé sur cette faille pour dérober les téraoctets de données financières.

Votre opinion

Postez un commentaire