pirate sécurité faille hack hacker cybercriminalité anonymous
 

Le groupe d’hacktivistes a bien dévoilé l’identité de 1000 membres de l’organisation raciste. Mais la liste comporte des erreurs et ne provient pas tant de piratages informatiques que d’une compilation de données obtenues en grande partie sur les réseaux sociaux.

Votre opinion

Postez un commentaire