Les hackers aux faux virements internationaux ont de nouveau frappé
 

Une banque équatorienne a vu 12 millions de dollars s’évaporer. Le modus operandi est toujours le même : des pirates ont usurpé le compte d’un opérateur interne pour envoyer des ordres de virements frauduleux par le réseau Swift.

Votre opinion

Postez un commentaire