Les pirates ont aussi réclamé de l'argent à TalkTalk.
 

Le fournisseur d'accès britannique TalkTalk a indiqué avoir été victime d'une cyberattaque touchant les données de ses quatre millions de clients... ainsi que d'une tentative d'extorsion. 

Votre opinion

Postez un commentaire