Les élèves, de plus en plus connectés, sont aussi de plus en plus susceptibles de souffrir de cyberviolences. Photo d'illustration
 

Le nombre de collégiens touchés par des cyberviolences a doublé en deux ans. Selon un rapport publié par l'Education nationale, les élèves de troisième, les filles, et les élèves souffrant de brimades physiques et verbales sont les plus touchés.

Votre opinion

Postez un commentaire