Barack Obama et Xi Jinping en novembre 2014
 

Selon les experts en sécurité, les attaques de hackers chinois ont sensiblement diminué aux États-Unis depuis la signature d'un cyberpacte de non-agression. Mais l'embellie ne sera peut-être que de courte durée.

Votre opinion

Postez un commentaire