Kim Dotcom
 

La Nouvelle-Zélande estime que les preuves de fraude accumulées contre le fondateur de MegaUpload sont suffisantes pour le remettre aux autorités américaines, comme ces dernières le réclament. 

Votre opinion

Postez un commentaire