Kim Dotcom
 

La Nouvelle-Zélande estime que les preuves de fraude accumulées contre le fondateur de MegaUpload sont suffisantes pour le remettre aux autorités américaines, comme ces dernières le réclament. 

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire