pirate sécurité faille hack hacker cybercriminalité
 

Baptisé Irongate, ce nouveau malware s'attaque, comme son ancêtre Stuxnet, aux ordinateurs de contrôle industriels et camoufle son activité en manipulant les écrans de contrôle.

Votre opinion

Postez un commentaire