Facebook logo
 
AFP

Les géants des réseaux s’apprêtent à lancer des campagnes visant à identifier et informer les jeunes sensibles aux processus de radicalisation sur Internet. Une démarche qui répond à la demande du gouvernement français.

Votre opinion

Postez un commentaire