Mis à jour le
La publicité pour ces tampons japonais, à base d'ivoire d'éléphant, a mis en colère l'ONG.
 

Une ONG de défense de l'environnement a interpellé Google pour avoir loué des espaces de publicité pour des produits dérivés de baleines et d'éléphants.

Votre opinion

Postez un commentaire