Comment les gendarmes font parler smartphones et disques durs
 

Le web et les équipements informatiques sont désormais au cœur des enquêtes criminelles. Mais comment les informations sont-elles extraites? Rencontre avec les "experts" du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 109600
    109600     

    Dommage que les résultats de soient pas au rendez-vous.

  • Brunz
    Brunz     

    C'est vraiment un aryivle qui sert a rien

  • Brunz
    Brunz     

    C'est vraiment un article qui sert a rien

  • Commodore
    Commodore     

    Mais oui, les explications ne sont pas clair pour DAECH
    Faut être plus précis !
    Une traduction en arabe est-elle possible ?

  • colt13
    colt13     

    POUVEZ VOUS DONNER DES EXPLIQUATIONS PLUS CLAIR CA POURRAI INTERESSER DAECH D APRES BFM ILS AURAIS PERDU DES CHEFS JE METS MA TETE A COUPER QU UN PETIT COUP DE POUCE POUR LES AIDER ..........MDR

  • Crusader30
    Crusader30     

    Les ingénieurs et techniciens rattaché au BEA arrivent à faire parler des boites noires d'avions très endommagées après un crash aérien, un disque dur ou smartphone ne va pas les arrêter, c'est un jeu d'enfant pour eux.....

  • Crusader30
    Crusader30     

    Ils ne vont pas nous dévoiler les techniques de décryptage, ils ne sont pas fous....

Votre réponse
Postez un commentaire