Daesh voudrait également lancer des cyberattaques mortelles
 

Aéroports, hôpitaux, centrales énergétiques… Les terroristes de l’Etat islamique seraient en train de se doter d’une armée de hackers-terroristes pour saboter nos infrastructures critiques.

Votre opinion

Postez un commentaire