Si on continue comme ça, dans moins d’un quart de siècle, Internet pourrait consommer, à lui tout seul, autant d’énergie que l’humanité tout entière aujourd’hui !

Votre opinion

Postez un commentaire