En Chine, certains évènements ne peuvent désormais plus être passés sous silence : de vastes émeutes se sont déroulées samedi, dans le sud ouest du pays


Plusieurs milliers de personnes en colère, et rassemblées devant le commissariat de Wengan, dans la province montagneuse du Guizhou. Les habitants ont filmé avec leurs téléphones portables, ou pris des photos. Des images, qui malgré la censure, ont été mises sur la toile.

La population proteste contre une enquête de police… bâclée
Le corps d’une adolescente a été découvert dans une rivière. La police a immédiatement conclu à un suicide et n’a pas voulu faire d’autopsie. Selon la famille de la victime, la jeune femme a été violée et assassinée par le fils d’un dignitaire local. L’oncle de la famille, qui s’élevait contre la thèse du suicide, a été passé à tabac. « Par la police, ou des voyous à la solde de la police » selon des habitants. Il est mort samedi. D’où les émeutes de ce week-end.
>Accéder à l’une des vidéos des émeutes<

Votre opinion

Postez un commentaire