Mis à jour le

Pierre Haski est l’ancien correspondant de Libération en Chine. Il a passé cinq ans là bas. Selon lui, la censure n’est pas seulement le fait des autorités chinoises. Les éditeurs de contenus étant responsables de ce qu’ils publient, ils ne prennent pas de risques de déplaire au régime, et censurent donc le plus largement possible. > Accéder à ce blog Libération - Un site Internet permet de vérifier si une page que l’on consulte en France est censurée en Chine : L’adresse est visiblement en dérangement ces dernières semaines… Une censure de la censure ? > Essayer d’accéder à www.greatfirewallofchina.org >Vous aussi, faites part de vos bons plans du web en cliquant ici

Votre opinion

Postez un commentaire