× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le sociologue Antonio Casili fait d'Aaron Swartz le "suicidé de l’édition scientifique commerciale".
 

Le suicide du jeune génie de l'Internet a provoqué de nombreuses réactions dans la presse spécialisée. Pour certains, il a payé de sa vie son combat contre les barrières créées par les éditeurs commerciaux.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Azzai
    Azzai     

    Inconnu au bataillon, mais sans doute plus doué dans son domaine que la personne qui a manifestement traduit l'article (<< s'est fait arrêter >> comme si c'était sa propre initiative, << faire de l'argent >> ...) mais qui aura au moins eu le mérite de donner envie de chercher plus d'info sur cette triste histoire.
    Et surtout de présenter ces trois mots : << neutralité du Net >>.

  • frankun
    frankun     

    35 ans de prison...35 ans à avoir peur d'échapper la savonnette en prenant sa douche...Je comprend qu'il se soit suicidé.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    trop doué. Il devait gêner du monde.

Votre réponse
Postez un commentaire