Mis à jour le
Stéphane Richard, PDG d'Orange, le 7 novembre 2013 à Paris.
 

L'opérateur télécoms Orange a annoncé lundi qu'il allait se constituer partie civile dans l'affaire du piratage par l'agence américaine de renseignements NSA d'un important câble sous-marin qu'il utilise.

Votre opinion

Postez un commentaire