On pourra également télécharger de façon illimitée, là encore, avec des tarifs spéciaux

2 euros 50 par mois pour télécharger un style musical précis et 4 euros 99 pour accéder à la totalité du catalogue Universal. Si les maisons de disques diversifient leurs offres, et tentent de nouveaux modèles économiques, ça ne réjouit pas forcément tout le monde. L’Union des Producteurs Phonographiques français par exemple, qui dénonce « une multiplication des offres ayant un caractère exclusif ». > Vous aussi, faites nous part de vos bons plans du web en cliquant ici

Votre opinion

Postez un commentaire