Twitter logo
 

Un éditorialiste du Vanity Fair a reçu à deux reprises des tweets contenant des images stroboscopiques destinées à provoquer une crise d'épilepsie. La vengeance de supporters du futur président américain que le journaliste avait critiqués.  

Votre opinion

Postez un commentaire