Le casque interface porté par une personne valide.
 

Une interface cerveau-ordinateur a permis à des personnes souffrant du syndrome d'enfermement complet de communiquer. Un bouleversement pour les scientifiques et les familles des patients.

Cécile BOLESSE

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire