Union europeenne.jpg
 

Six mois après la signature d’un code de conduite visant à encourager Facebook, Google et les autres à retirer les propos haineux, racistes du Net, la Commission européenne agite la menace législative pour accélérer les efforts.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire