Pour lutter contre l’intox, Facebook ne compte plus sur ses algorithmes
 

Facebook va soumettre certains contenus à des équipes de journalistes pour avertir ses utilisateurs du risque de manipulation.

Votre opinion

Postez un commentaire