L’Equateur confirme avoir coupé temporairement la connexion du fondateur de Wikileaks

Julian Assange
 

Le pays reconnaît avoir suspendu l’accès à internet de Julian Assange parce qu’il s’immisçait dans la campagne présidentielle américaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire