Kengoro.jpg
 

Afin de permettre à leur robot de refroidir ses moteurs et de se mouvoir plus longtemps, des chercheurs japonais ont mis en place un système qui lui permet de suer, presque comme des humains.

Pierre FONTAINE

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire