Google fausse les cartes pour amadouer les gouvernements
 

Sur Google Maps, les frontières entre les pays ne sont pas celles des Nations Unies, mais changent en fonction du point de vue national. Ce que certains experts trouvent particulièrement "malhonnête".   

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • AlexL
    AlexL     

    Google a eu le choix entre se conformer aux demandes des gouvernements respectifs et être interdit dans le pays correspondant. Et ce n’est le seul domaine ou les différents gouvernements impose aux compagnies privés toute sorte de choses… sans que les utilisateurs s'insurgent

Votre réponse
Postez un commentaire