Des chercheurs chinois automatisent le délit de faciès
 

En analysant des photos d’identité avec des algorithmes d’apprentissage automatique, deux scientifiques disent avoir dégagés des caractéristiques morphologiques spécifiques aux criminels.

Votre opinion

Postez un commentaire