Le journal norvégien Aftenposten a adressé une lettre ouverte à Facebook, l'accusant notamment d'abus de pouvoir.
 

Vivement critiqué pour la suppression d'une célèbre photo de la guerre du Vietnam, le groupe américain est revenu sur sa décision quelques heures plus tard.

Votre opinion

Postez un commentaire