MIT Polaris Web
 

Un magazine envahi de publicités se feuillette plus vite. Un site surchargé de publicités mal calibrées se consulte plus lentement. Et ces publicités semblent très nombreuses à en croire une étude américaine. Tant pis pour les internautes ?

Pierre FONTAINE

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire