7/10

Ce prototype de tête lumineuse robotisée est destiné à interagir avec son environnement. Grâce à la vidéo-projection, on peut choisir le visage que l’on veut mais aussi changer la couleur des yeux, la faire transpirer ou pleurer. "L’idée est de donner l’illusion qu’elle ressent des émotions", nous a précisé son concepteur Frédéric Delaunay. Côté hardware, la forme du masque est également modulable si l’on préfère un visage de femme ou... une tête de chien, par exemple! Munie de caméras et de micros, la tête analyse et interprète ce qui se passe autour d’elle et réagit en fonction. A terme, elle fonctionnera avec des batteries et sera connectée en Wi-Fi. Itinérante, Lighty pourrait être utilisée dans les gares, les aéroports ou les boutiques pour renseigner le public mais aussi, pourquoi pas, comme interface domotique.

Amélie Charnay - 01net

Innorobo: les androïdes au pouvoir