Grâce à de nombreux sites et applications d'entraide, de nouveaux "bons samaritains" émergent.
 

Ils n'auraient pas forcément poussé la porte d'une association mais sont prêts à aider un sans-abri géolocalisé dans leur quartier ou donner un coup de main ponctuel: grâce à de nombreux sites et applications d'entraide, de nouveaux "bons samaritains" émergent.

Votre opinion

Postez un commentaire