Des militants sont venus soutenir les trois "Anonymous" soupçonnés d'avoir attaqué des sites web institutionnels
 

Les attaques contre des sites institutionnels avaient particulièrement irrité les autorités qui ont mis le paquet pour débusquer les trois hommes.

Votre opinion

Postez un commentaire